Infos pratiques

Les lieux

Théâtre Alexandre-Dumas (TAD)
3 rue Henri-IV

Compositeurs et dramaturges ont toujours investi la ville royale pour créer avec génie : Lully, Molière, Dumas père et fils, Offenbach, Debussy ou encore Léo Delibes. De grands acteurs se sont également produits dans les salles de spectacle de la ville comme l’Illustre théâtre de Molière, Talma et ses compagnons de la Comédie-Française, Jacqueline Jabbour et bien d’autres.

Louis XIV était un amoureux des arts. Danseur émérite, protecteur des artistes et passionné de musique, le roi entretient dès son plus jeune âge un lien étroit avec SaintGermain-en-Laye. Lully y crée et présente des ballets de cour et des tragédies en musique. C’est également ici que la troupe de Jean-Baptiste Poquelin devient la Troupe du Roy le 14 août 1665.

En 1785, les acteurs du Théâtre français (la Comédie-Française) donnent une représentation dans la salle des fêtes du château qui redevient une salle de spectacle pour les troupes théâtrales et une piste pour les bals de société. Sieur Bailly, tapissier, décide alors d’ouvrir une salle de spectacle rue de Pontoise. Lorsqu’elle disparaît en 1837, Sieur Guyot la remplace aussitôt par une nouvelle salle construite sur l’ancien jeu de Paume, aujourd’hui connue sous le nom de Manège royal.

Des affiches de spectacles datant de 1789 ont été retrouvées sous le carrelage lors de la restauration du château en 1863. Alexandre Dumas séjourne à la Villa Médicis dans le parc de Saint-Germain avant de faire construire le château de Monte-Cristo à Port-Marly. Puis il prend la direction du théâtre de Sieur Guyot, place Royale. Le théâtre est repris par la ville en 1864 puis abandonné.

Une nouvelle salle de 900 places, rue Armagis, accueille dès 1912 la troupe d’amateurs Le Trait d’union. Après la Seconde Guerre mondiale, période de veille pour le théâtre, Robert Altaber reprend les activités de l’Amicale en 1960. Au 13 rue des Coches, cette troupe donne sa chance à des dramaturges et écrivains à l’instar de Jacques Fayet, Jorge Semprún, François Boyer et Elie Wiesel. La salle des Coches très prisée disparaît en 1970.

Le théâtre Alexandre-Dumas ouvre ses portes le 28 janvier 1989 au cœur du jardin des Arts.


La CLEF
46 rue de Mareil

Créée en 1984 lors de la transformation de la MJC de Saint-Germain-en-Laye, La CLEF, soutenue en premier lieu par la Ville de Saint-Germain-en-Laye, contribue à la vie culturelle et à l’animation de la commune.

Lieu moteur sur la région en matière de culture, notamment dans le champ des musiques amplifiées, La CLEF est investie dans les réseaux musiques actuelles (la FEDELIMA, le RIF). Elle est aussi soutenue par le Ministère de la Culture (label « Scènes de musiques actuelles »), la Région Île-de-France, le Conseil Départemental ainsi que les sociétés civiles et organismes professionnels.

Plus de 2 500 adhérents fréquentent chaque année l’association et la cinquantaine d’activités proposées. La CLEF organise près de 80 spectacles par saison, principalement des concerts (amateurs ou professionnels) et des spectacles liés aux activités ainsi que des expositions. Sa mission est d’être un lieu d’expérimentation et d’innovation sociale et culturelle, à l’écoute de la population et participant au développement local.


Salle Jacques-Tati
12 rue Danès-de-Montardat

Cette salle à la façade de briques et sise en plein cœur du centre-ville, fut le cinéma « Le Royal ». Son décor intérieur est inspiré des années d’avant-guerre, lui donnant un cachet étonnant avec son bar en bois et en zinc à l’étage. Elle porte le nom de Jacques Tati, en hommage à l’illustre acteur et réalisateur à la pipe qui fut Saint-Germanois de nombreuses années.


Médiathèque Marc-Ferro
9 rue Henri-IV

Une grande médiathèque en plein centre-ville, dotée d’une riche collection, d’un auditorium de 100 places et de deux salles de travail. Ouverte en 2005, la médiathèque est l’œuvre des architectes Elizabeth Naud et Luc Poux. Cet établissement d’une surface de 3 000 m2, remarquablement intégré au jardin des Arts, propose en libre-accès un large choix de livres, presse, DVD, CD sur trois niveaux, dont un entièrement dédié aux enfants.


Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Place Charles-de-Gaulle

Le Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre à 20 minutes de Paris 40 hectares d’espaces préservés qui bordent une gigantesque forêt domaniale de 3 500 hectares. Jouxtant l’ancienne forêt royale, le Domaine national offre un parcours dans l’histoire des jardins. Cet espace patrimonial exceptionnel est géré de manière écologique.

Indissociable du château devenu le Musée d’Archéologie nationale, le Domaine national est classé « Jardin remarquable ». Ce lieu de promenade très apprécié permet d’admirer les jardins à la française dessinés par André Le Nôtre pour Louis XIV ou de flâner dans le jardin anglais créé au XIXe siècle et abritant plusieurs arbres rares. Le joyau de ces lieux est la Grande terrasse d’André Le Nôtre, qui offre un superbe panorama sur l’ouest parisien.

Le parc est classé au titre des Monuments historiques depuis 1964. Le public y est accueilli toute l’année et les nombreuses manifestations qui s’y déroulent tendent à le sensibiliser à cet héritage patrimonial et naturel.


Musée départemental Maurice-Denis
2bis rue Maurice-Denis

Autrefois demeure du peintre, le musée a été ouvert au public en 1980. Le fonds légué par la famille Denis au département des Yvelines comptait plus de 1 500 œuvres.

Depuis trois décennies, les collections se sont largement enrichies. Elles forment un ensemble cohérent et important sur une période-clé de l’histoire de l’art, à la charnière des XIXe et XXe siècles.

Situé sur le versant ensoleillé de la colline de Saint-Germain-en-Laye, il présente une collection originale d’œuvres d’artistes nabi, symbolistes, postimpressionnistes et du groupe de Pont-Aven dans le cadre privilégié de l’ancienne demeure de l’artiste éponyme. L’imposante bâtisse, datée du XVIIe siècle, est celle d’un ancien hôpital royal construit sous Louis XIV, aujourd’hui classée Monument historique.


Micro-Folie
1 place des Rotondes

Lieu à la croisée de la culture patrimoniale et des nouvelles technologies, la Micro-Folie, lancé avec le Parc de la Villette, est un équipement qui offre un musée numérique, des points de réalité virtuelle, un laboratoire de fabrication 3D et un espace de convivialité le café Pixel.


Espace Pierre-Delanoë
2 place Victor-Hugo

Siège de nombreuses activités sociales, artistiques, sportives, culturelles, l’espace Pierre-Delanoë est une structure polyvalente d’accueil, d’échanges et de services. Il a pour rôle de développer l’animation de la vie locale, en lien avec les besoins réels des habitants. Une salle de spectacle avec plateau et scène vient compléter l’établissement foulqueusien.